5 Baumes à emporter dans ses valises cet été.

Publié par FF590113 le

Réalisez 5 recettes de petits baumes à glisser dans votre sac à dos ou vos valises cet été. Ces baumes très faciles à réaliser vous aideront dans de nombreuses situations. Une petite quantité appliquée sur la peau en massage apaisera les petits maux estivaux.

Baume anti-nausée contre le mal des transports

Pour un pot de 30 ml :

  • 27g d’huile végétale d’olive
  • 3 g de cire d’abeille
  • 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 2 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 15 gouttes d’huile essentielle de gingembre

Un petit baume aux huiles essentielles de menthe poivrée, gingembre et citron, pour une synergie vivifiante qui aidera à lutter contre les nausées liées au mal des transports.

A appliquer en petite quantité avant et pendant le trajet sur les poignets et à respirer aussi souvent que nécessaire.

Adapté aux adultes et aux enfants à partir de 8 ans.

Pour les enfants de 3 ans à 8 ans et les femmes enceintes, on réalisera une version sans huile essentielle de menthe poivrée.

Baume calmant piqûres et petites blessures

  • 27g d’huile végétale d’amamde douce
  • 3 g de cire jaune d’abeille 
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic
  • 10 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat

Un baume fondant et réconfortant pour calmer les piqûres d’insectes et d’animaux marins et favoriser la cicatrisation des petites blessures grâce à une synergie calmante et réparatrice de géranium et lavande aspic.

Ce baume est adapté aux enfants à partir de 7 ans. Pour les personnes sensibles et les enfants de 3 à 7 ans, remplacez l’huile essentielle de lavande aspic par celle de lavande fine.

Ce baume ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes ni aux enfants de moins de 3 ans.

Baume apaisant coups de soleil

Pour un pot de 100 ml :

  • 50 g de beurre végétal de karité
  • 30 g de macérât huileux de millepertuis
  • 10 g de cire d’abeille
  • 10 gouttes d’huile sssentielle de niaouli
  • 30 gouttes d’huile essentielle de lavande fine
  • 5 gouttes d’huile essentielle de ciste ladanifère

Composé d’une synergie calmante et régénérante de niaouli, ciste et lavande fine, dans une base de macérat de millepertuis, ce baume soulage les peaux échauffées par un excès de soleil. Il s’applique le soir ou sous les vêtements car le millepertuis, plante calmante des coups de soleil et brûlures par excellence, est photosensibilisant.

Ce baume convient aux adultes et aux enfants à partir de 6 ans. Ne pas utiliser pour les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de 6 ans.

Baume des bobos, bleus et bosses

Pour un pot de 30g :

  • 27 g de macérat huileux d’arnica
  • 3 g de cire d’abeill
  • 15 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse Italienne

Un baume anti-choc qui réunit arnica et hélichryse, pour favoriser la résorption des bleus, bosses et contusions et soulager les zones douloureuses. A appliquer dès que possible sur la zone endolorie.

Ce baume ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes ni aux enfants de moins de 6 ans.

 

Baume de randonnée

Pour un pot de 100 ml :

  • 80 g de macérât huileux d’arnica
  • 10 g de cire d’abeille
  • 30 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné
  • 10 gouttes d’huile essentielle de basilic exotique
  • 10 gouttes d’huile essentielle de genévrier

Ce baume soulage les muscles et articulations douloureuses après de longues marches ou un effort sportif. Sa synergie d’huiles essentielles de genévrier, eucalyptus citronné et basilic exotique relaxe et apaise les crampes musculaires.

Ce baume ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes, ni aux enfants de moins de 12 ans.

Comment fabriquer un baume aux huiles essentielles ?
  1. Placez dans un bol en inox préalablement désinfecté la cire, les huiles végétales et les beurres végétaux.
  2. Placez votre bol dans un bain-marie pas trop chaud jusqu’à ce que le mélange soit fondu.
  3. Hors du bain-marie, ajoutez les autres ingrédients (huiles essentielles, vitamine E, autres actifs solubles dans l’huile).
  4. Mélangez bien votre préparation à l’aide d’un mini fouet.
  5. Versez votre préparation dans un pot propre et préalablement désinfecté. Laissez ensuite refroidir votre préparation à température ambiante.

Réalisé dans de bonnes conditions d’hygiène, un baume se conserve au moins 6 mois.

Précautions d’emploi

  • Faites toujours un test dans le pli du coude avant d’utiliser votre produit pour vérifier qu’aucune réaction n’apparaît dans les 48h.
  • Si votre baume contient des huiles essentielles, référez-vous aux précautions d’emploi de chaque huile essentielle sur leur fiche produit.