LES BIENFAITS DU POLLEN DE CISTE

Publié par jacobt le

LES BIENFAITS DU POLLEN DE CISTE

le pollen est une “fine poussière” composée d’une multitude de grains microscopiques contenus dans les sacs polliniques des plantes à graines. 

Il existe une multitude de variétés de pollen, chaque espèce de plante ayant son propre pollen. Véritable “empreinte digitale” de la plante, le pollen est en quelque sorte son patrimoine génétique.

Il existe deux sortes de pollens : les pollens transportés par le vent, dits anémophiles, ce sont eux qui sont responsables des allergies saisonnières (rhume des foins) et les pollens entomophiles, transportés par les insectes, et en grande partie par les abeilles. Ces pollens-là ne sont pas allergisants.

Le ciste regroupe plusieurs plantes, toutes de la famille des cistacées. Il s’agit d’arbrisseaux fréquents dans les régions sèches et calcaires. 

Le pollen de ciste est nutritionnellement très riche :

  • Glucides, fibres 
  • Protéines ; 
  • Acides aminés essentiels, y compris ramifiés : thréonine, méthionine, phénylalanine, lysine, tryptophane, valine, leucine et isoleucine ; 
  • Lipides, inclus des phospholipides (phytostérols), des acides gras essentiels (acide linoléique, alpha-linolénique) et des acides gras polyinsaturés ; 
  • Vitamines : C, E (tocophérol), B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine), B9 (acide folique), bêta-carotène… ; 
  • Minéraux : potassium, phosphore, sodium, magnésium,… 
  • Oligo-éléments : zinc, manganèse, fer, cuivre, sélénium…
  • Polyphénols : kaempférol, quercétine, isorhamnétine, lutéoline…1

Puissant anti-oxydant

Le pollen de ciste est riche en composés naturellement antioxydants : vitamines C, E, bêta-carotène, sélénium, polyphénols… 

Ils piègent les radicaux libres et réduisent l’oxydation présente dans le milieu.

Une action protectrice sur les os

Le pollen de ciste est un anabolisant osseux, c’est-à-dire qu’il stimule la formation des cellules osseuses. Ces cellules participent notamment à la synthèse et à la minéralisation de la matrice osseuse.

Ses actifs du pollen permettent notamment de prévenir l’échappement du calcium hors des os.

Rôle complet dans les intestins

Si son rôle anti-inflammatoire était déjà suggéré dans une étude, le pollen de ciste semble un protecteur certain. Ses nombreuses molécules actives lui confèrent notamment une action synergique dans les intestins. Une étude menée par l’INRA de Toulouse a montré qu’un extrait de pollen de ciste frais congelé diminuait nettement les lésions inflammatoires dans les intestins de ces rats.

Une promesse pour les pathologies chroniques inflammatoires de l’intestin, comme la rectocolite hémorragique ou la maladie de Crohn entre autres. Ces observations sont aussi alimentées par la présence importante de plusieurs composés connus pour leur effet anti-inflammatoire dans l’intestin : la vitamine E‌, les caroténoïdes et les polyphénols.

Renforcement des défenses immunitaires

Par ailleurs, les intestins sont au cœur du système immunitaire. Prendre soin du microbiote et des fonctions intestinales à l’aide du pollen de ciste permet donc d’appuyer le rôle immunitaire de cet organe. La présence de sélénium renforce aussi ce rôle

Quelques publications suggèrent que le pollen de ciste va un peu plus loin dans l’immunité. L’extrait de pollen de ciste montre par exemple une action possible dans la régulation de la réponse allergique‌. Un comble lorsque l’on connaît le potentiel allergène des pollens en général !

Un anti-fatigue

Le pollen de ciste est un atout vitalité : vitamines et oligo-éléments en font une bombe anti-fatigue. Par ailleurs, il est particulièrement riche en vitamine B1. Cette dernière est nécessaire à la production d’énergie dans l’organisme, combat le stress et booste les facultés mentales. Un véritable coup de fouet naturel.

Les différentes formes

Il se consomme frais ou sec. Les deux formes présentent leurs avantages et leurs inconvénients. Le frais est plus riche en actifs mais se conserve moins bien. Le sec est facile à conserver mais perd en efficacité à la déshydratation. Le pollen de ciste se trouve surtout frais congelé : un compromis qui lui permet de garder ses bienfaits intacts, tout en étant simple à conserver. Il peut être biologique, en fonction des plantes butinées par les abeilles de la ruche.

Le pollen de ciste frais congelé se met donc au congélateur. Au vu de sa faible teneur en eau, vous pouvez donc prélever la quantité nécessaire pour chaque prise, et le recongeler sans encombre.

Dosage et posologie

On ne trouve pas de dosage officiellement recommandé. Toutefois, on peut conseiller une cuillère à soupe de pelotes de pollen de ciste par jour, pour un adulte. Les doses doivent être plus faibles pour les plus jeunes.

Pour le consommer : saupoudrez-le dans un yaourt ou un fromage blanc, sur une salade de fruits, des céréales… 

Attention : ne chauffez pas le pollen de ciste, et ne le mélangez pas à quelque chose de chaud.

Contre-indications : les allergies

La consommation de pollen de ciste est naturellement déconseillée pour les personnes allergiques. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou pharmacien pour en savoir plus. Les femmes enceintes et allaitantes peuvent en consommer, uniquement si elles en ont déjà mangé auparavant. En effet, il vaut mieux limiter tout risque de révélation d’une allergie.

Le pollen de ciste accompagne efficacement votre santé intestinale et immunitaire. Anti-fatigue, c’est aussi un stimulant intellectuel et l’allié de votre santé osseuse. Un vrai atout, simple à consommer et sans danger pour votre organisme. Un must à prendre au long cours ou en cure pour un coup de fouet bienvenu ! 

Catégories : Alimentation

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *